2012 Rafael

Trajectoire du cyclone tropical Rafael

Du 12 au 17 octobre 2012

Chronologie

RAFAEL est né dans la mer des Caraïbes, le 12 octobre 2012, à 170 km à l’ouest des côtes martiniquaises. Il se dirige ensuite vers le nord, tout en se renforçant.

Il se distingue par les bandes orageuses qui s’enroulent à l’arrière du système et intéressent la Martinique dans la nuit du 12 au 13 octobre et davantage la Guadeloupe dans la nuit du 13 au 14 octobre.

Poursuivant son trajet vers le nord, RAFAEL se renforce et devient un ouragan de force 1, le 15 octobre.

Il est alors pris dans la circulation d’ouest des latitudes moyennes où il prend l’appellation de dépression extra-tropicale le 17 octobre, pour se dissiper le 26 octobre sur le Portugal.

 

 

 

 

 

 

En Guadeloupe

Du 12 au 16 octobre 2012
 

Trajectoire de la tempête tropicale Rafael sur les Petites Antilles

D’abord dépression puis rapidement tempête tropicale, RAFAEL circule à l’ouest de la Guadeloupe, entre le 12 et le 14 octobre 2012. Son centre, peu organisé, passe à environ 200 km de la préfecture de Basse-Terre. Il maintient un temps pluvieux ou orageux avec du vent.

Le 13 octobre en soirée, de gros orages abordent l’archipel par le sud, touchant la Désirade, les Grands Fonds de Sainte-Anne et la région du Moule, puis en milieu de nuit, le sud de la Basse-Terre et les Saintes. 80 à 100 mm de pluie en 3 heures se déversent à Vieux-Habitants et la Désirade, 100 à 150 mm sur la commune de Basse-Terre, et 120 à 160 mm sur les hauteurs de Capesterre-Belle-Eau.
Le 14, alors que le centre de la tempête s’éloigne des Iles du Nord, le temps reste pluvieux ou orageux sur l’archipel

Le 15, une accalmie se dessine avec moins d’averses. Mais le 16, le temps redevient orageux en soirée, notamment sur les régions de Saint-François, du Moule, Morne-à-l’Eau, Petit-Canal et Anse-Bertrand (50 mm en 1h par endroit).

Ces intempéries provoquent la mort d’une personne dans la nuit du 13 au 14. Deux personnes sont blessées dans l’incendie de leur maison foudroyée. De nombreux dégâts surviennent sur le réseau routier : inondations, glissements de terrain, coulées de boue (essentiellement au sud de la Basse-Terre), inondations également à Pointe-à-Pitre et Morne à l’Eau ainsi qu’une centaine de maisons inondées vers Gourbeyre, Vieux-Fort et Terre de Haut). D’autre part, les communes du Lamentin et Vieux-Habitants subissent des coupures d’eau et 20000 clients sont privés de télécommunication. Selon les endroits, les pluies sont exceptionnelles.

 

Cliquez sur les cartes pour télécharger des documents complets au format pdf Acrobat Reader ®


D’autre part, les vitesses du vent confirment que le stade de tempête tropicale a été atteint (vent moyenné supérieur à 63 km/h), puisque la station de la Désirade (Pointe Doublé) enregistre 73,5 km/h en vent moyen et 100 km/h en rafale.

 

En Martinique

Du 12 au 13 octobre 2012

Image satellite du 12 octobre 2012 à 14h. La masse nuageuse désorganisée de Rafael aborde les Petites Antilles


 

RAFAEL n’est qu’au stade d’onde tropicale lorsqu’elle intéresse la Martinique, le 12 octobre et la nuit suivante. Les cumuls de pluie les plus importants sont relevés dans le sud-est de l’île (140 à 180 mm) et sur le relief du centre (80 à 110 mm).

A son passage, le vent se renforce jusqu’à 90 km/h en rafale à Trinité-Caravelle, 86 km/h à Font-St-Denis et 77 km/h au Vauclin.

 
 
 
 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

Cliquez sur les cartes pour télécharger des documents complets au format pdf Acrobat Reader ®

_

Accès aux cartes de l'épisode (avec un minimum de 200 mm):

Episode de 3 jours du 12 OCTOBRE 2012 au 14 OCTOBRE 2012
Pluies en 1 jour : 12 OCTOBRE 2012
Pluies en 1 jour : 13 OCTOBRE 2012