2017 Maria

Les 18 et 19 septembre 2017.
Cet ouragan de type Barbadien (puisqu’il s’est formé à proximité de l’arc antillais, au large de la Barbade) est exceptionnel de par son intensification explosive qui est passée de catégorie 1 à 5, en 24 heures et de sa longévité sur plusieurs jours en phase majeure.

Cela n’avait jamais été observé depuis le recensement des cyclones en 1851 !

Sa trajectoire (ouest-nord-ouest) qui le conduit vers la Dominique, longe les côtes nord-est de la Martinique, à moins de 100 km/h de distance.
Sa structure assez compacte ne place pas la Martinique dans le quadrant dangereux des vents cycloniques, c’est pourquoi les plus fortes rafales enregistrées ne dépassent pas 130km/h à la presqu’ile de la Caravelle.
En revanche, les directions inhabituelles de secteur ouest causent des dommages sur la façade caraïbe de l’île.
Concernant la pluviométrie, la Martinique est touchée par les averses liées au cyclone, dès le 17 septembre vers 17 heures.
Le lundi 18 au matin, la pluie devient continue et persiste jusqu’à la nuit du mardi 19.

Ensuite, elle est relayée par des averses orageuses issues des spirales nuageuses du cyclone.
L’intensité des pluies ne présente pas de caractère exceptionnel mais le cumul sur 24 heures ou une journée est très important sur le nord montagneux de l’île qui est le plus proche de l’œil et le plus exposé.


Accès aux cartes de l'épisode (avec un minimum de 200 mm):

Episode de 2 jours du 18 SEPTEMBRE 2017 au 19 SEPTEMBRE 2017 sur Guadeloupe


Accès aux cartes en un jour (avec un minimum de 200 mm):

Pluies en 1 jour : 18 SEPTEMBRE 2017 sur Guadeloupe
Pluies en 1 jour : 18 SEPTEMBRE 2017 sur Martinique