Cartographie

Afin de pouvoir restituer les grandes disparités en quantités et durées des épisodes pluvieux entre les régions du nord de la France et les régions méditerranéennes, nous avons découpé la France en 3 zones avec pour chacune un seuil de sélection minimal (40, 80 ou 100 mm) pour la cartographie en une journée et un seuil de découpage des séquences pluvieuses. Les différents moteurs de recherche du site relatifs aux cartes pluviométriques ont été conçus selon ce choix.

Le seuil minimal défini sur chaque département permet de sélectionner les journées où ce minimum de précipitation a été relevé sur 24 heures entre 6 h du matin et 6 h le lendemain matin. Ces journées représentent une production de plus de 5300 cartes.

Afin de retrouver certains contextes de grandes inondations, nous cherchons des épisodes de 2 à n jours consécutifs ayant apporté plus de 5 ou 10 mm selon le département, contigus avec une journée sélectionnée ci-dessus, 1/3 du département doit être touché et on tolère une journée sans pluie dans la séquence. Ces épisodes représentent une production supplémentaire de plus de 6000 cartes.

Selon ces critères, l’épisode le plus long s’est produit sur la Bretagne, commençant le 19 janvier 1988, il a duré 26 jours.

Le tableau ci-dessous représente le maximum des pluies recueillies chaque jour sur le Finistère pendant ces 26 jours consécutifs entre le 19 janvier et le 13 février 1988. La valeur maximale de 447 mm a été relevée à Pluguffan.


Jour (du 19 janvier au 13 février) 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13
Précipitation maximale (mm) du jour 15 13 40 0 26 31 22 11 0 25 19 17 25 17 21 36 0 27 25 0 20 12 18 84 14 23

Méthode de cartographie

La méthode d’interpolation retenue pour la cartographie automatique est celle dite de ’courbure minimale’ proposée par le logiciel G.M.T. (Generic Mapping Tools). Elle se justifie par le fait que seuls les noyaux les plus forts ont un intérêt, les valeurs réelles étant garanties par le pointage direct sur les cartes.


Présentation des cartes

Les cartes sont disponibles au format PDF et visualisables à l’aide du logiciel Acrobat Reader. Celui-ci autorise des zooms sur les zones les plus touchées et permet d’accéder aux valeurs les plus fortes enregistrées sur chaque département (valeurs supérieures à un seuil en fonction du zonage : 20 mm, 60 mm ou 80 mm), la valeur maximale sur chaque département étant encadrée.