Des pluies qui peuvent être diluviennes

Peu de départements, hors de la zone méditerranéenne, connaissent des précipitations supérieures à 200 mm en un jour. Sur les 50 dernières années, seuls quelques postes :

- de la région Rhône-Alpes (départements de l’Isère : 6 juin 1992 et 5 juillet 1971, de Haute-Loire : 20 septembre 1980 et du Puy-de-Dôme : 13 février 1990),

- et des régions Midi-Pyrénées et Aquitaine (départements de l’Ariège : 4 octobre 1992 et 7 novembre 1982, des Hautes-Pyrénées : 19 octobre 2012 et des Landes : 27 août 1983),

ont enregistré de telles valeurs.
À noter que sur la Corrèze un tel événement s’est produit le 3 octobre 1960.

Les régions de France les plus exposées à des pluies diluviennes pouvant apporter plus de 200 mm (voire dans certaines situations beaucoup plus !) en une journée se situent en bordure de Méditerranée. Quelquefois ces quantités sont relevées en seulement quelques heures.

Parmi eux les départements de l’Ardèche, du Gard et de l’Hérault sont les plus exposés.

En 50 ans, on dénombre plus de 50 occurrences de plus de 200 mm en 1 jour sur au moins un point de mesure du département. En d’autres termes : ce type de pluie s’y produit en moyenne au moins une fois par an.

Viennent ensuite les départements de la Lozère et de la Haute-Corse (occurrence moyenne tous les 1 à 2 ans), puis d’ouest en est :

- les Pyrénées-Orientales, l’Aude, les Alpes-Maritimes et la Corse-du-Sud (occurrence en moyenne tous les 2 à 5 ans),

- enfin, le Tarn, l’Aveyron, la Drôme, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône, le Var (occurrence en moyenne tous les 5 à 10 ans).

En s’éloignant de la bordure méditerranéenne on trouve le département des Alpes-de-Haute-Provence où l’occurrence moyenne se situe entre 10 et 25 ans.

Sur cette période, certaines communes de l’Ardèche, du Gard, de l’Hérault et de la Lozère ont enregistré plus de 10 fois, de telles pluies en 1 jour.


image
Sur la carte ci-contre figurent les
communes de l’Ardèche, du Gard,
de l’Hérault et de la Lozère qui ont
enregistré plus de 10 fois plus de
200 mm en 1 jour sur 50 ans.
Parmi elles, Mayres, La Souche,
Loubaresse, Montpezat
et Valgorge (Ardèche) ont été
touchées plus de 20 fois.

Parmi elles, certaines ont enregistré plus de 200 mm par jour pendant 2 jours consécutifs, lors des épisodes des 17 et 18 décembre 1997, 11 et 12 novembre 1996, 3 et 4 novembre 1994, 7 et 8 novembre 1982, 31 octobre et 1er novembre 1968, 24 et 25 septembre 1965, 30 et 31 octobre 1963.

Ces dates figurent dans la liste des épisodes "cévenols" les plus remarquables s’étant produits sur le Sud-est de la France.