Décembre 1957

Les Alpes-Maritimes sous les eaux


Débordements de toutes les rivières, houle dévastatrice : le département est durement touché.

1957_12_12

Toutes les rivières ont connu des crues catastrophiques, notamment le Paillon, au centre ville de Nice, la Cagne, à Cagnes-sur-mer, la Siagne, près de son embouchure, et le Var, à Saint-Laurent du Var.
Cet épisode est accompagné d’une très forte houle de sud-ouest en Méditerranée,submergeant de nombreuses routes côtières.


Elle est générée par une profonde dépression sur le proche Atlantique (970 hPa dans le golfe de Gascogne) et un front froid qui aborde très lentement la Méditerranée. A l’avant du front, le vent de sud-ouest soulève une houle d’autant plus persistante que le front se déplace lentement.

Situation météorologique :
voir ci-dessous la carte d’analyse du 12 décembre 1957 à 6 h UTC sur l’Atlantique nord :

La différence de pression entre Perpignan et Ajaccio va dépasser 18 hPa pendant plus de 12 heures consécutives le 11 puis le 12 décembre, situation très rare que l’on retrouvera en janvier 1994.


Ce département aura été touché par 2 fois au cours de cette même année :

la 1ère fois, en juin ce qui confère à cette année 1957 un caractère exceptionnel.

Pour en savoir plus consulter l’extrait du Bulletin de la section météorologie de la chambre d’agriculture des Alpes-Maritimes - année 1957


Carte des cumuls sur 1 jour
11 décembre 1957
Carte des cumuls sur 1 jour
12 décembre 1957
Carte des cumuls sur 1 jour
13 décembre 1957
Carte des cumuls sur 3 jours
du 11 au 13 décembre 1957